DAR MARJANA
DAR MARJANA
DAR MARJANA
DAR MARJANA
DAR MARJANA
DAR MARJANA

DAR MARJANA

Cuisine marocaine

Moyenne des notes

Description

Maison de famille, d’origine andalouse, bâtie dans le cœur de la médina et datant du début 19éme siècle, appartenant à feu BEN ALLAL D’KAIER bourgeois, administrateur de biens religieux Habbous (ministère religieux). Ce Riad fut transformé en 1980 par CHAOUQUI D’KAIER et LOUIS CHARLES BACCONIER en table d’hôtes. Depuis son ouverture, il est devenu très vite l’endroit incontournable et authentique de Marrakech; acteurs, chanteurs, artistes, personnalités, hommes politiques y ont laissé leur empreinte dans le livre d’or que vous pouvez consulter sur place, depuis la tradition continue ….

Au sein de l’ancienne médina, des lanternes éclairent l’impasse au bout de laquelle vous découvrirez le restaurant DAR MARJANA. Vous commencerez votre soirée par l’apéritif en fonction de la météo sur la terrasse surplombant tout Marrakech ou dans le patio des mille et une nuits avant de passer à table.

Dîner à DAR MARJANA, c’est découvrir le traditionnel cérémonial, la qualité et l’authenticité de la cuisine Marocains, les tables sont basses, les canapés clairs et moelleux, les hauts bougeoirs posés sur le sol, des roses partout en bouquets…

Le dîner est servi dans deux salons au rez-de-chaussée. Dans un menu unique, vous dégusterez certains plats d’origine de Fez. Les serveurs sont vêtus de rouge et de noir. Au cours du dîner une animation d’un duo de gnawa (musicien traditionnel marocain descendent d’ancien esclave noir), vous feront entendre des airs lancinants et envoûtants, vous finirez votre soirée sur une traditionnelle danse orientale.

Courte Critique:

A part un cocktail un peu trop alcoolisé, ce restaurant frise la perfection… Le lieu est enchanteur, l’accueil excellent et le service irréprochable. On se régale des délicieux plats typiques de Marrakech au son d’un spectacle de chant ou en admirant de belles danseuses orientales le tout dans une décoration raffinée. Tout était délicieux des salades aux desserts en passant par le couscous aux légumes. Si vous avez envie de vous offrir un vrai « gastro », courez-y !

L'avis de l'expert

L’établissement, de bon standing, est situé en pleine médina, au coin d’une ruelle près de la mythique place Jemaa el-Fna. L’entrée de cette maison familiale du XXe siècle est discrète. Un cheminement lumineux vous emmène jusqu’au restaurant. Surprise, on découvre un lieu magnifique avec une fontaine et un immense palmier. Des serveurs agréables, vêtus de rouge et noir, vous réservent un accueil excellent. Une fois à sa table, on écrit votre prénom en paillettes, une attention ludique et chaleureuse.

La propreté est impeccable. En début de repas, on vous propose de vous laver les mains à l’aide d’un broc d’eau au-dessus d’une bassine en étain. Les couverts, changés à chaque plat, sont amenés sur un plateau en métal. C’est à vous de les poser sur la table basse, recouverte d’une nappe brodée et parsemée de pétales de roses. La vaisselle est élégante.

Je suis arrivée aux alentours de 21 heures et j’ai été mise aussitôt dans l’ambiance grâce au spectacle qui accompagne le repas (chant et danse). La directrice, aux petits soins, m’a offert en guise d’apéritif un cocktail aux agrumes (orange, pamplemousse et alcool de figues). Mais il était un peu trop généreux en quantité et en alcool. Ce qui m’a déçue. J’ai d’ailleurs remarqué que beaucoup de clients ne le terminaient pas.

Ce restaurant propose deux menus : découverte et dégustation. Mon choix s’est porté sur le premier. En entrée, j’ai eu droit à une mosaïque de salades marocaines traditionnelles. Il s’agissait d’un mélange de salades fraîches : des carottes au cumin avec une note poivrée, d’une salade cuite de tomates et de poivrons légèrement épicée, d’un confit d’aubergine fabuleux, de bricks au poulet croustillantes savoureuses cuites au four et d’une confiture de carottes bien douce au palais. Les quantités étaient bonnes et les papilles en extase !

Puis, j’ai pris un tajine d’agneau Maklouf. Un plat typiquement marrackchie avec des tomates et des oignons caramélisés (réussis à la perfection, sans sensation de « brûlé »). La viande fondante était accompagnée d’une sauce réduite savamment épicée. Ce mélange sucré-salé se déguste les yeux fermés.

Le couscous végétarien avec des carottes et des courgettes est l’un des meilleurs que j’ai mangé. La semoule était exceptionnellement « aérienne »... Les sauces l’imprégnaient sans l’alourdir. Quant au dessert, une pastilla aux amandes, une salade d’orange à la cannelle qui rafraîchit et aide à la digestion ainsi que les pâtisseries marocaines, il procure un moment de détente (ah, la tiédeur du lait parfumé à la fleur d’oranger et à la cannelle sur le croustillant au bruit apaisant…). Surprenant, le serveur verse le lait sur la pastilla et la brise avant de la servir !

Au moment de l’addition, la note est élevée mais se justifie je trouve par la qualité des plats, le service, le cadre et le spectacle ! Je recommande donc chaudement cet endroit, véritable havre de paix pour la gastronomie marocaine.

Photos

Certification

Retrouvez toutes les informations sur la certification ici.

Aujourd'hui Fermé UTC+1

19:00 - 23:00
  • Lundi
    19:00 - 23:00
  • Mardi
    19:00 - 23:00
  • Mercredi
    19:00 - 23:00
  • Jeudi
    19:00 - 23:00
  • Vendredi
    19:00 - 23:00
  • Samedi
    19:00 - 23:00
  • Dimanche
    19:00 - 23:00

Fourchette de prix

7,00 €
12,00 €

Carte

Revendiquer votre fiche

Est-ce votre restaurant ?

La meilleure façon de gérer et de protéger votre entreprise est de revendiquer votre fiche.